[Vidéo] Au-dessus de toutes croyances : L'épanouissement de l'Être

Homme au dessus des nuages

 

Ignorer son expérience antérieure et être dans l'instant. Être Ici Maintenant pour savoir Qui Nous Sommes et pour créer Qui Nous Souhaitons Être.

Voir la vidéo en intégralité

 

Extrait de Conversation avec Dieu - 2 :

 

Voyons si je comprends bien. Je ne devrais pas essayer de déterminer ce qu'il y a de mieux pour moi?

 

«Mieux» est un terme relatif, en rapport avec cent variables. Cela rend les choix très difficiles. II ne devrait y avoir qu'une seule considération lorsqu'on décide quoi que ce soit : Est-ce que cela affirme Qui Je Suis? Est-ce que cela annonce Qui Je Choisis d'Être?

Toute la vie doit être une telle déclaration. En fait, toute la vie en est une. Tu peux laisser cette déclaration se faire par hasard ou par choix.

Une vie vécue par choix est une vie d'actions conscientes. Une vie vécue au hasard est une vie de réactions inconscientes.

La réaction n'est que cela : une action que tu as déjà accomplie. Lorsque tu «ré-agis», tu évalues l'information qui entre, fouilles ta banque de mémoire à la recherche de la même expérience ou presque, et agis de la même façon qu'avant. C'est un travail de l'esprit, et non de l'âme.

Ton âme voudrait que tu fouilles sa «mémoire» pour voir comment tu pourrais créer une expérience véritablement authentique de Toi dans l'Instant présent. C'est l'expérience d'«introspection» dont tu as si souvent entendu parler, mais tu dois littéralement «perdre la tête» pour la faire.

Lorsque tu passes ton temps à essayer de découvrir ce qui vaut «mieux» pour toi, tu perds ton temps. Mieux vaut gagner du temps qu'en perdre.

Perdre la tête est une façon magnifique de gagner du temps. Les décisions sont rapides, les choix sont rapidement activés, parce que ton âme ne crée qu'à partir de l'expérience présente, sans examen, ni analyse, ni critique des rencontres passées.

Rappelle-toi ceci : l'âme crée, l'esprit réagit.

Dans Sa sagesse, l'âme sait que ton expérience en Cet Instant t'a été envoyée par Dieu avant que tu en aies conscience. C'est ce qu'on entend par l'expérience «pré-sente»!. Même si tu la cherches, elle est déjà en route vers toi, car avant même que tu ne demandes, Je t'aurai répondu. Chaque Instant présent est un glorieux cadeau de Dieu. Voilà pourquoi on l'appelle le présent.

L'âme cherche intuitivement la circonstance et la situation parfaites qu'Il te faut, à chaque instant, pour guérir d'une pensée fausse et te donner l'expérience légitime de Qui Tu Es Vraiment. L'âme désire te ramener à Dieu, te ramener chez toi, vers Moi.

L'âme veut se connaître de façon expérientielle, et ainsi, Me connaître, car l'âme comprend que Toi et Moi ne faisons qu'Un, même si l'esprit nie cette vérité et que le corps agit à partir de ce déni.

Par conséquent, aux moments de grande décision, perds la tête et cherche ton âme.

L'âme comprend ce que l'esprit ne peut concevoir.

Si tu passes ton temps à essayer d'imaginer ce qui vaut «mieux» pour toi, tes choix seront prudents, tes décisions s'éterniseront et ton voyage débutera sur une mer d'attentes.

Si tu ne fais pas attention, tu vas te noyer dans tes attentes.

 

Ouf! C'est toute une réponse! Mais comment écouter mon âme? Comment reconnaître la vérité de ce que j'entends?

 

L'âme te parle sous forme de sentiments. Écoute tes sentiments. Suis tes sentiments. Respecte tes sentiments.

 

Pourquoi me semble-t-il que le fait de respecter mes sentiments est précisément la cause de mes problèmes?

 

Parce que tu considères la croissance comme un «problème» et l'immobilité comme de la «sécurité». Je te dis ceci : tes sentiments ne t'attireront jamais des «problèmes», parce que tes sentiments constituent ta vérité.

Si tu veux vivre une vie où tu ne suivras jamais tes sentiments, mais où chaque sentiment sera filtré à travers la machinerie de ton esprit, continue. Prends des décisions à partir de l'analyse que fait ton esprit de la situation. Mais ne cherche pas de joie dans de telles machinations, ni de célébration de Qui Tu Es Vraiment.

Rappelle-toi ceci : la célébration véritable n'a rien à voir avec l'esprit.

Si tu écoutes ton âme, tu sauras ce qui vaut «mieux» pour toi, car ce qui vaut mieux pour toi est ce qui est vrai pour toi.

Lorsque tu n'agis qu'à partir de ce qui est vrai pour toi, tu accélères ton parcours sur la voie. Lorsque tu crées une expérience fondée sur la «vérité présente» plutôt que de réagir à une expérience fondée sur une «vérité passée», tu produis un «nouveau toi».

Pourquoi faut-il autant de temps pour créer la réalité que tu choisis? Voici pourquoi : parce que tu n'as pas vécu ta vérité.

Connais la vérité, et la vérité te libérera.

Mais lorsque tu auras connu ta vérité, cesse de changer d'idée à son propos. C'est ton esprit qui essaie d'imaginer ce qui vaut «mieux». Arrête! Sors de ta tête. Reviens à tes sens!

Voilà ce que veut dire «revenir à tes sens». C'est un retour vers ta façon de sentir, et non de penser. Tes pensées ne sont que des pensées. Des constructions mentales. Des créations «inventées» par ton esprit. Mais tes sentiments, eux, sont réels.

Les sentiments sont le langage de l'âme. Et ton âme est ta vérité. Voilà. Alors, est-ce que cela t'éclaire?

 

Est-ce que ça signifie que nous devons exprimer chacun de nos sentiments, même s'ils sont négatifs ou destructeurs?

 

Les sentiments ne sont ni négatifs ni destructeurs. Ce ne sont que des vérités. Ce qui importe, c'est ta façon d'exprimer ta vérité.

Lorsque tu exprimes ta vérité avec amour, cela entraîne rarement des résultats négatifs ou blessants mais, le cas échéant, c'est habituellement parce qu'un autre a choisi de faire l'expérience de ta vérité d'une façon négative ou blessante. Dans un tel cas, tu ne peux probablement rien faire pour éviter le résultat.

À coup sûr, il serait peu approprié de ne pas exprimer ta vérité. Mais c'est ce que les gens font tout le temps. Ils ont si peur de provoquer ou d'affronter un désagrément potentiel, qu'ils dissimulent complètement leur vérité.

Rappelle-toi ceci : ce qui compte, ce n'est pas tellement la façon dont un message est reçu que celle dont il est envoyé.

Tu ne peux te rendre responsable de la façon dont un autre accepte ta vérité; tu ne peux que faire en sorte qu'elle soit bien communiquée. Et par «bien», Je ne veux pas seulement dire «clairement»; Je veux dire : de façon aimante, compatissante, sensible, courageuse et complète.

Cela ne laisse aucune place aux demi-vérités, à la «vérité brutale» ni même à la «pure vérité». Cela veut dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, que Dieu vous vienne en aide.

C'est le «que Dieu vous vienne en aide» qui apporte les qualités divines d'amour et de compassion, car Je t'aiderai à toujours communiquer de cette façon, si tu Me le demandes.

Alors, oui, exprime ce que tu appelles tes sentiments les plus «négatifs», mais pas de façon destructrice.

Ne pas exprimer (ou expulser) tes sentiments négatifs, ne les fait pas disparaître; cela les garde à l'intérieur. La négativité «retenue» taxe le corps et alourdit l'âme.

 

Mais si une autre personne entendait chaque pensée négative que j'ai à son sujet, cela affecterait notre relation, même si ces pensées étaient livrées avec amour.

 

Je t'ai dit d'exprimer (faire sortir, te débarrasser de) tes sentiments négatifs; Je n'ai pas dit comment ni à qui.

Il n'est pas nécessaire de partager toute négativité avec la personne à propos de laquelle elle est ressentie. Communiquer ces sentiments à l'autre n'est nécessaire que lorsque ton silence pourrait compromettre ton intégrité ou inciter l'autre à croire une fausseté.

La négativité n'est jamais un signe de vérité ultime, même si, sur le coup, elle paraît être ta vérité. Elle peut surgir d'une partie de toi qui n'a pas été guérie. En fait, c'est toujours le cas.

C'est pourquoi il est si important de laisser sortir ces choses négatives, de les libérer. Ce n'est qu'en les libérant, en les mettant là, en les plaçant devant toi, que tu pourras les voir de façon suffisamment claire pour savoir si tu les crois vraiment.

Vous avez tous dit des choses, des choses laides, pour ensuite découvrir que, une fois dites, elle ne semblaient plus «vraies». Vous avez tous exprimé des sentiments : peur, colère, rage, pour ensuite découvrir que, une fois exprimés, ils ne révélaient plus votre état véritable.

Ainsi, les sentiments peuvent être délicats. Les sentiments sont le langage de l'âme, mais tu dois t'assurer d'écouter tes véritables sentiments et non un modèle contrefait, une construction de ton esprit.

 

Oh, mon vieux, alors, maintenant, je ne peux même pas me fier à mes sentiments. Bravo! Je pensais que c'était la voie qui menait à la vérité! Je croyais que c'était ce que Tu m'enseignais.

 

C'est vraiment ça. C'est vraiment ce que Je t'enseigne. Mais écoute, car c'est plus complexe que ce que tu en comprends maintenant. Certains sentiments sont des sentiments véritables, c'est-à-dire des sentiments nés dans l'âme, et certains sont contrefaits. Ces derniers sont des constructions de ton esprit.

Autrement dit, ce ne sont pas du tout des «sentiments», ce sont des pensées, des pensées déguisées en sentiments.

Ces pensées sont fondées sur ton expérience antérieure et sur l'expérience des autres telle que tu l'as observée. Tu vois quelqu'un grimacer en se faisant extraire une dent; tu grimaces lorsque tu te fais extraire ta dent. Cela ne fait peut-être même pas mal, mais tu grimaces de toute façon. Ta réaction n'a rien à voir avec la réalité, elle ne concerne que ta perception de la réalité, fondée sur l'expérience des autres ou sur un événement de ton passé.

Le plus grand défi des êtres humains, c'est d'Être Ici Maintenant, de cesser d'inventer des histoires! Cesse de créer des pensées à propos d'un instant pré-sent (un instant que tu t'es «envoyé» avant d'y avoir pensé). Sois dans l'instant. Rappelle-toi : tu as envoyé cet instant en cadeau à ton Soi. Cet instant contenait le germe d'une vérité immense. C'est une vérité que tu voulais te rappeler. Mais dès que le moment est arrivé, tu t'es mis à construire des pensées à son propos. Au lieu d'être dans l'instant, tu t'es tenu à l'extérieur de l'instant et tu l'as jugé. Puis, tu as ré-agi. C'est-à-dire : tu as agi comme tu l'avais déjà fait.

Alors, regarde ces deux mots :

RÉACTION CRÉATION

Remarque que c'est le même mot. Seul le C a bougé! Lorsque tu vois les choses correctement, tu produis une Création, plutôt qu'une Réaction.

 

C'est très habile.

 

Eh bien, Dieu est comme cela.

Mais, tu vois, ce que j'essaie de te dire, c'est que lorsque tu accueilles chaque instant d'une façon claire, sans pensée préalable, tu peux créer Qui Tu Es, plutôt que de rejouer qui tu as déjà été.

La vie est un processus de création et tu continues de la vivre comme si c'était un processus de représentation !

 

Mais comment un être humain rationnel peut-il ignorer son expérience antérieure à l'instant où une chose se produit? N'est-il pas normal de se rappeler tout ce qu'on sait à son sujet et de réagir à partir de cela?

 

C'est peut-être normal, mais ce n'est pas naturel. «Normal» qualifie une chose qu'on fait habituellement. «Naturel», c'est l'état dans lequel tu te trouves lorsque tu n'essaies pas d'être «normal»!

Naturel et normal, ce n'est pas la même chose. À tout moment tu peux faire ce que tu fais normalement ou faire ce qui vient naturellement.

Je te dis ceci : rien n'est plus naturel que l'amour.

Si tu agis avec amour, tu agiras naturellement. Si tu agis avec peur, ressentiment, colère, tu agiras peut-être normalement, mais tu n'agiras jamais naturellement.

 

Comment puis-je agir avec amour quand toute mon expérience antérieure me hurle qu'un «moment» particulier est susceptible d'être pénible?

 

Ignore ton expérience antérieure et sois dans l'instant. Sois Ici Maintenant. Vois avec quoi il faut travailler maintenant afin de te créer à neuf.

Rappelle-toi, c'est ce que tu fais ici.

Tu es venu en ce monde ainsi, à cette époque, à cet endroit, pour savoir Qui Tu Es et pour créer Qui Tu Souhaites Être.

C'est le but de toute la vie. La vie est un processus continuel, éternel, de re-création. Vous continuez de vous recréer à l'image d'une meilleure idée que vous vous faites de vous-mêmes.

Source

Amour Bonheur Eveil Vivre au quotidien Dieu Loi de l'attraction état d'esprit Estime de soi Confiance en soi Neale Donald Walsch

Commentaires (1)

Nathalie
  • 1. Nathalie | 15/10/2018
Voici comment développer l'estime de soi, Ayez confiance en vous et dépasser toutes vos limites.

Je vous présente une collection complète pour développer l'estime de soi et traiter tous les symptômes des troubles de la personnalité avec des traitements simples et efficaces.

Voici le lien:
https://produitsnumeriques.com/trouble-personnalite/

https://produitsnumeriques.com/produits/une-collection-complete-pour-traiter-les-symptomes-des-troubles-de-la-personnalite.jpg width=200

Cordialement
Nathalie L

Ajouter un commentaire